Tableau comparatif des tarifs des opérateurs au Sénégal

  • Offres prépayées: Tarification à la seconde appels nationaux en Frs CFA

    EXPRESSO ORANGE TIGO

    Vers Expresso : 1,9

    Vers Orange & Tigo : 1,9

    Vers Orange et fixe Sonatel : 1,9

    Vers Expresso & Tigo : 1,9

    Vers Tigo : 1,9

    Vers Orange & Expresso : 1,9

    ­

  • Offres prépayées: Tarification à la seconde appels internationaux en Frs CFA

    EXPRESSO ORANGE TIGO

    International Zone 1 : 3,1

    International Zone 2 : 4,5

    ­

    International Zone 1 : 3,1

    International Zone 2 : 3,9

    International Zone 3 : 4,5

    International Zone 1 : 3,1

    International Zone 2 : 4,5

    ­

    ­

  • Offres prépayées : SMS en Frs CFA

    EXPRESSO ORANGE TIGO

    Vers Expresso : 26

    Autres réseaux nationaux : 26

    International : 77

    Vers Orange: 20

    Autres réseaux nationaux : 31

    International : 103

    Vers Tigo : 10

    Autres réseaux nationaux : 31

    International­: 103

    ­

    ­

  • Offres prépayées: Validité des cartes de recharge

    EXPRESSO ORANGE sauf Kirène TIGO

    Illimité

    ­

    ­

    ­

    Carte 1 000 Frs CFA­: 10 jours

    Carte 2 500 Frs CFA­: 15 jours

    Carte 5 000 & 10 000 Frs CFA­: 2 mois

    Carte 25 000 Frs CFA­: 3 mois

    Illimité

    ­

    ­

    ­

    ­

  • Internet : Tarifs des offres ADSL 512 en Frs CFA

    ARC INFORMATIQUE ORANGE

    Frais d'acces: 18 700
    Redevances mensuelles: 18 000

    Frais d'accès sans modem : 19 000
    Redevances mensuelles: 18 000

    ­

  • Internet : Tarifs des offres ADSL 1M en Frs CFA

    ARC INFORMATIQUE ORANGE

    Frais d'acces: 25 200
    Redevances mensuelles: 25 000

    Frais d'accès sans modem :­ 25 000
    Redevances mensuelles: 25 000

    ­

  • Internet : Tarifs des offres ADSL 1M pro en Frs CFA

    ARC INFORMATIQUE ORANGE

    Frais d'acces: 23 700
    Redevances mensuelles: 26 900

    Frais d'accès sans modem :­ 25 000
    Redevances mensuelles: 27 000

    ­

  • Internet : Tarifs des offres ADSL 10M en Frs CFA

    ARC INFORMATIQUE ORANGE

    Frais d'acces: 23 700
    Redevances mensuelles: 52 900

    Frais d'accès sans modem :­ 25 000
    Redevances mensuelles: 53 600

    ­

  • Internet mobile: Tarifs des offres en Frs CFA

    EXPRESSO ORANGE TIGO

    Offre forfait Illimité

    Prix en TTC: 24 780

    Offre 5 Go valable 1 mois

    Prix: 25 000

    Offre 2 Go valable 30 jours

    Prix: 10 000

    ­

Rapport IUT 2015: La place du Sénégal

Le Sénégal occupe la 11e place en Afrique sur 37 pays et 132e dans le monde sur 167 pays.
, Le classement africain est trusté par les Iles Maurice affiche un indice IDI supérieur à la moyenne mondiale de 5,03, et trois autres pays (Seychelles, République sudafricaine et Cabo Verde) ont un indice IDI supérieur à la moyenne des pays en développement, qui est de 4,12. En tout, 29 des 37 pays africains figurent dans le quart inférieur du classement IDI de 2015, y compris les 11 pays ayant l'indice IDI le plus faible au monde. Au niveau mondial, c’est la Corée du Sud qui occupe la première place, suivi du Danemark. Lire le rapport 2014 de l'IUT

Accès Internet, le Sénégal parmi les pays les plus chers en Afrique

Dans le classement du rapport 2014 de l’accès à l'internet publié par l’organisation L'Alliance pour un Internet abordable (Alliance for Affordable Internet - A4AI), le Sénégal est à la 13eme place sur 22 pays africains. Le Rwanda s'adjuge la première place parmi les pays africains devant le Nigeria et le Maroc.

La situation du Sénégal interpelle car les coûts de connexion à internet sont élevés comparés au revenu moyen dans le pays. Les raisons de ces prix excessifs sont multiples.
Plus d'infos

­

Contribution sur la nouvelle strategie TIC du Gouvernement

Le 14 décembre 2016, le Président de la République du Sénégal a signé deux décrets­:

  • le décret n° 2016-1987 relatif aux modalités d’attribution de l’autorisation d’opérateur d’infrastructures­; et
  • le décret n° 2016-1988 relatif au partage d’infrastructures de télécommunication.

Ces décrets­ en plus du projet de formulation d’une lettre de politique sectorielle, la réforme du cadre juridique des TIC, la mise en place d’un point d’échanges internet, le free roaming en Afrique de l’ouest constituent les décisions majeures depuis 2012 pour la création d’un écosystème pour le développement de l’économie numérique au Sénégal. A la finalisation de tous ces projets avec une bonne mise en œuvre, le Sénégal disposera d’un solide environnement favorable à une croissance portée par le numérique qui vise à libérer les avantages économiques et sociaux de services TIC de qualité, omniprésentes et abordables. La signature de ces décrets montre une volonté politique réelle de faire progresser rapidement le secteur des TIC.

Communiqué sur l'indice 2016 de développement des TIC de l'IUT

A l'occasion du 14ème symposium mondial sur les indicateurs TIC qui s'est tenu du 21 au 23 novembre 2016 à Gaberone (Botswana), l’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié, l’indice 2016 de développement (IDI) par pays des Technologies de l'information et de la communication (TIC). L’IDI est l’instrument officiel grâce auquel on mesure au plan mondial le niveau de développement du secteur des TIC. Cet indice utilise 11 indicateurs parmi lesquels nous avons­: le nombre d'abonnements au téléphone mobile, le nombre de ménages ayant un ordinateur, le nombre d'internautes, le nombre d'abonnements à l'internet fixe large bande et mobile large bande, le taux d'alphabétisation etc.

Au regard de ces indicateurs, Le Sénégal a un indice de 2,53 en 2016 alors qu’il était de 2.68 en 2015. Ainsi au classement mondial, le Sénégal ­dégringole de la 124e place en 2012, à la 141e place en 2016. Il était classé à la 132e place en 2015, un recul de 9 places en une année et de 17 en 4 ans.

Pages